]
Les quotidiens du 26 Apr 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Vie politique Dossier Claudine Razaimamonjy. Wanted… pascale coincée à l’île Maurice!

Claudine Razaimamonjy. Wanted… pascale coincée à l’île Maurice!

CLIQUEZ ICI

Vidéo sous-titrée en français des affaires louches de Claudine Razaimamonjy et ses complices directs ICI

«Qui a autorisé Claudine Razaimamonjy à rentrer à Maurice ?». C’est sur cette question que Paul Bérenger, leader du parti MMM (Mouvement Militant Mauricien) s’est interrogé sur la présence de la conseillère spéciale du président de la République malgache, Claudine Razaimamonjy, à Maurice.Traduction de son intervention en créole:

«Qui a autorisé Mme Claudine Razaimamonjy à entrer sur le territoire mauricien alors que la milliardaire malgache est assujettie à deux interdictions de sortie du territoire en raison de graves faits de corruption qui lui sont reprochés? Le gouvernement mauricien n’est au courant de rien. Même pas le ministre mentor Sir Anerood Jugnauth. Cette femme a été arrêtée par le Bureau Indépendant Anti-Corruption (Bianco), l’équivalent de notre ICAC, sous six charges d’accusation. L’ambassadeur des États-Unis à Madagascar a dit que Claudine Razaimamonjy devait répondre à la justice. Les membres du corps diplomatique encourage le Bianco et ici à Maurice, on dit welcome à Claudine Razaimamonjy».

 

C’était lors de son point de presse hebdomadaire, ce samedi 15 avril 2017. Paul Bérenger veut savoir comment Claudine Razaimamonjy est arrivée dans l’île alors que deux interdictions de quitter le territoire (IST) pèsent sur elle. Cela, dans le cadre d’une affaire de corruption. Source: www.lexpress.mu/

Jean Louis Andriamifidy, nouveau Dg du BIANCO (Bureau indépendant anti-corruption) qui a prêté serment le 23 juin 2016

Heureusement, à Madagascar, des femmes et des hommes droits, justes et incorruptibles se sont (enfin) levés un peu avant cette veille de la fête de Pâques chrétienne 2017.


Augustin Andriamananoro arrêté SANS AUCUN MANDAT, en plein enterrement de sa belle-mère! Où était le ministre de la Justice "fatra manaja lalàna"? (faites-vous traduire). Non seulement c'était illégal mais çà foule au pied la culture malgache même: "Ny Malagasy tsy miady amam-paty". Résultat? Un an avec sursis pour avoir défendu sa terre natale

Contrairement à leurs logorrhées verbales sur ce qui est arrivé, survenu et advenu au Sénateur Lylison et à l’ancien ministre Augustin Andriamananoro -qui ont été condamnés après avoir subi les pires entorses aux lois en vigueur dans un soit-disant État de droit-, les tenants du pouvoir, le président Hery Rajaonarimampianina en premier, se taisent et même se terrent.


Particulièrement le ministre de la Justice, censé être le Garde des Sceaux, après son intervention à l’heure des sorcières (ICI). Il a vite été désavoué par le BIANCO et l’ensemble des magistrats malgaches.

Dans cette vidéo, le détournement à Port-Bergé est décortiqué. Et c'est le maire qui a été suspendu! Drôle de justice... Puis vint aussi l'affaire de Mandritsara avec le même topo... Ici, les autres exploits de ce Premier ministre de... combat

Et spécialement aussi, l’ancien ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, actuellement Premier ministre qui avait toujours déclaré à qui veut l’entendre: «la loi doit être appliquée». Son silence, dans l’évasion organisée de Claudine Razaimamonjy, est plus que complice, d’autant plus que son nom est cité en premier dans les documents afférents à ces détournements de deniers publics, surtout que c’est lui qui signe l'avant déblocage des fonds des fameuses «subventions exceptionnelles» se trouvant au Trésor public… Pas une, pas deux, pas trois pas dix mais des dizaines dans tout Madagascar.


Lundi 03 avril 2017. C'est à ce moment que plusieurs témoins l'ont entendu crier: "Antsoy ny PM, antsoy ny PM". Ce qui a attiré encore plus l'attention sur elle. Mais le PM a fait le mort. et c'est çà que le ministre de l'Injustice, Andriamiseza Charles, appelle "arrestation spectaculaire". Mais c'est elle qui a fait le spectacle assurée de son impunité. Plus tard, elle a osé insulter tous les membres du BIANCO alors que c'est elle qui n'a pas daigné donné suite à trois convocations. D'où cette arrestation pour audition

Andriamiseza Charles, devenu, pour l'opinion publique, ministre de l'Injustice, garde des sots

Tous, au sein de ce régime Hvm/Rajaonarimampianina, sont brusquement devenus aphones, muets et amnésiques. Mais qu’elles ont été les toutes premières réactions de ces fossoyeurs de la nation malgache? A la sortie du palais des sports, Claudine Razaimamonjy a crié devant plusieurs témoins: «Appelez le Premier ministre!». Pourquoi lui, justement? Et un PM aux abonnés absents, durant tout ce temps, « pour ne pas gêner l’enquête », a-t-il déclaré après la pure connerie donc (il n’y a pas d’autre mot pour qualifier son intervention à l’heure des sorcières) du ministre de la Justice, Andriamiseza Charles. Qui prend les Malgaches pour des sots. D’où, peut-être, l’autre appellation de Garde des sots ?


Cliquez ici pour l'ouvrage historique

Peu de temps après, le président de la république lui-même a eu le culot de déclarer, à une tribune, donc devant plusieurs témoins: «C’est une manœuvre des opposants pour diviser le parti Hvm». Plus tard, il est devenu plus muet qu’une carpe sur cette affaire. Et ne parlons pas de la «minute de silence » dédiée à Claudine Razaimamonjy, demandée par Rivo Rakotovao, ministre de l’agriculture et président du Hvm à Toamasina. Ne sait-il pas que cela est réservé aux personnes décédées?


Ce Sénateur, homme politique caméléon devenu meneur tribaliste ne perd rien pour attendre (fait d'armes devant le BIANCO Ambohibao ici). En septembre 2016, il avait déjà demandé le limogeage du DG du BIANCO pour "protéger" sa belle-sœur qui, à l'époque, faisait déjà l'objet d'une IST. "On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps." (Abraham Lincoln)

Quant au Sénateur élu Hvm, beau-frère de Claudine, Riana Andriamandavy VII, ex-président des jeunes Tim de Marc Ravalomanana et ancien ministre du Tourisme dans le régime de Transition dirigée par Andry Rajaoelina, il a viré en meneur tribaliste devant le BIANCO à Ambohibao. Espère-t-il en sortir indemne ?… Du grand n’importe quoi, en somme.


Que demande la Communauté internationale? L’instauration d’un État de droit impliquant le respect et l’application de la loi pour tous sans exception. Mais pour ce média, il dessert irrémédiablement les intérêts de ses bailleurs locaux. Car les bailleurs de fonds traditionnels, eux, face à ce genre d’ineptie, vont finir par fermer les robinets de l'appui budgétaire. Il paraît que les journalistes de cette «Ligne de Mire» sont «professionnels» qui renient, à présent, la fonction occulte de dame Claudine. Faut-il s'en étonner?


La réalité des faits, que retiendra l'Histoire, est ICI


Bekasy. Cliquez ici

Mais après l’évasion de Bekasy Johnfrince (gros poisson trafiquant de bois de rose) organisée par une autre conseillère dudit président Hery vaovao, et qui n’a eu aucune suite jusqu’ici (comme tant d’affaires ayant causé morts d’homme et même d’enfants), la communauté internationale s’est aussi (et enfin) réveillée de sa torpeur. Dans un article, j’avais parlé de droit d’ingérence. En effet, car c’est le peuple malgache tout entier qui est en péril, grugé de son propre argent, le «volam-bahoaka» (littéralement: argent du peuple). Le pire est que ces dirigeants actuels n’ont aucune honte à aller mendier des sous prêtés à des taux… odieux à la longue, à interminable terme.

Sachez alors qu'un proverbe africain dit: «99 jours pour le voleur, 1 jour pour le propriétaire, le patron». Ce proverbe signifie que l’employé peut voler ou tromper son patron tant qu’il veut, il suffit qu’il se fasse prendre une fois pour que tout s’arrête.

Ailleurs, il existe un adage populaire du même tonneau: «364 jours pour le voleur, un jour pour le propriétaire». Cela pour dire que le voleur aura beau officier pendant des années, et réussir avec brio dans son «travail», un jour ou l’autre il se fera coincer et devra répondre de ses actes. Pour les années bissextiles, juste un répit d’un jour…


Détournement de deniers publics, abus de fonction, complicité de détournement de deniers publics, favoritisme, recel, complicité de favoritisme et abus de fonction, blanchiment de capitaux. Voilà de quoi est inculpée Claudine Razaimamonjy. Et il ne s’agit que du résultat de deux enquêtes traitées à Antananarivo et Fianarantsoa. En tout, il y a 35 détournements de subventions exceptionnelles, à travers tout Madagascar, dont l’actuel Premier ministre Olivier Mahafaly est le pivot car co-signataire en tant que ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation avec le ministre des Finances et du Budget.

Le moment est donc venu pour Claudine Razaimamonjy et, comble d’ironie, à la veille de la Pâques 2017. Ses 99 jours se sont achevés. Elle est donc devenue une fugitive recherchée, une «Wanted… pascale» coincée à l’île Maurice! Mais elle n’aurait jamais pas, à elle seule, détourner toutes ces centaines de milliards sans une complicité au sein même du gouvernement, du régime, et au plus haut niveau. Tic tac, tic tac, le silence des dirigeants en dit long sur leur implication à un niveau quelconque. La roue et l’heure tournent inexorablement.


Camp Capsat, 11 avril 2017. «La vérité est certes difficile à cerner mais il faut travailler dans ce sens. Mais il ne faut pas se fier aux fausses rumeurs et aux informations sans fondement. Il faut une prise de responsabilité, agir dans la sincérité et la vérité (Ndlr: elle est ICI), dans le respect de la loi et l’équité de la justice». En cette Semaine Sainte pour les chrétiens, le Président Hery Rajaonarimampianina a conclu son allocution sur un appel à la trêve, à la sérénité et à la méditation, pour réfléchir sur le patriotisme, sur les responsabilités qui incombent à tout un chacun, et sur ce que chacun peut apporter, à son niveau, pour contribuer au développement du pays. (Source : présidence de la république)

 

Respectons donc cette trêve demandée par le président Rajaonarimampianina. Nous aurons tout le temps d’y revenir, et sur bien d’autres faits… extraordinaires, après le lundi de Pâques. Bonnes fêtes pascales à toutes et à tous!

Jeannot Ramambazafy – 15 avril 2017

*****************

Les Incorruptibles du BIANCO (jusqu'à preuve du contraire)

Ci-après, les 35 communes de Madagascar qui ont fait l’objet de subventions exceptionnelles et dans lesquelles le nom de Claudine Razaimamonjy est omniprésent. Mais elle n'est pas la seule...

Il s’agit des subventions exceptionnelles –Communes– Exercice 2014, Compte 6514, Code ORDSEC 00-170-3-00000 /00617.66600000, Code SOA 00-17-0-410-00000/00-17-0-620-00000, Catégorie 4. C’est lors des enquêtes effectuées en 2015 par l’Inspection générale de l’État qu’ont été découverts toute une série de corruption de haut vol: le détournement de deniers publics par surfacturation et sans appel d’offres. Sinon à sens unique et tournez votre regard vers le résultat des enquêtes du BIANCO pour seulement deux communes. Tous les montants sont en ariary.

1. Numéro d’enregistrement : ENG201401271618

Objet. Engagement: Commune rurale ANALAVOARY (Site touristique Geysers) 2ème tranche

Montant engagé: 70 280 000.00

2. Numéro d’enregistrement: ENG201401255964

Objet. Engagement: Commune rurale ANKILIZATO (construction bureau Fokontany 18)

Montant engagé: 192 234 002.94

3. Numéro d’enregistrement: ENG201401258395

Objet. Engagement: Commune rurale IAVINOMBY VOHIBOLA (Tranompokonolona)

Montant engagé: 100 120 975.40

4. Numéro d’enregistrement: ENG201401258415

Objet. Engagement: Commune rurale SAHASINAKA (Réhabilitation Tranompokonolona)

Montant engagé: 174 149 142.60

5. Numéro d’enregistrement: ENG201401258494

Objet. Engagement: Commune rurale ALAKAMISY AMBOHIMAHA (Construction du marché)

Montant engagé: 159 969 252.81

6. Numéro d’enregistrement: ENG201401258504

Objet. Engagement: Commune rurale ANTONIBE (Construction bureau Commune)

Montant engagé: 198 816 096.00

7. Numéro d’enregistrement: ENG201401259597

Objet. Engagement: Commune rurale ANALAVOARY (Site touristique G.) titre-année 2014

Montant engagé: 199 600 000.00

8. Numéro d’enregistrement: ENG201401257665

Objet. Engagement: Commune rurale ANALALAVA (HIMO)

Montant engagé: 70 000 000.00

9. Numéro d’enregistrement: ENG201401256058

Objet. Engagement: Commune rurale AMPITATAFIKA–ANTANIFOTSY (Aménagement et réhabilitation du Bureau de la Commune)

Montant engagé: 189 165 550.00

10. Numéro d’enregistrement: ENG201401255898

Objet. Engagement: Commune rurale BEFANDRIANA NORD (Equipement de l’Hôtel de ville)

Montant engagé: 159 220 000.00

11. Numéro d’enregistrement: ENG201401259614

Objet. Engagement: Commune rurale ANKIRIRIKA MAMPIKONY (Aménagement de la Commune)

Montant engagé: 190 600 903.00

12. Numéro d’enregistrement: ENG201401251598

Objet. Engagement: Commune rurale TOAMASINA I (Travaux d’assainissement et d’entretien du canal d’évacuation Tanambao II)

Montant engagé: 54 890 116.00

13. Numéro d’enregistrement: ENG201401251512

Objet. Engagement: Commune Urbaine de Mahajanga I (Travaux de rénovation et réhabilitation Hôtel de ville)

Montant engagé: 196 521 140.47

14. Numéro d’enregistrement: ENG201401179839

Objet. Engagement: Commune rurale ANTANAMBAO ANDRANOLAVA (Mise en norme marché publique et construction bureau Commune)

Montant engagé: 192 528 095 000.00

15. Numéro d’enregistrement: ENG201401150376

Objet. Engagement: Commune Urbaine de BETAFO (Réhabilitation Tranompokonolona)

Montant engagé: 151 319 556.00

16. Numéro d’enregistrement: ENG201401175368

Objet. Engagement : Commune Urbaine ANTSIRABE (Réhabilitation bureau et achats matériels mobiliers)

Montant engagé: 166 315 680.00

17. Numéro d’enregistrement : ENG201401170150

Objet. Engagement: Commune Urbaine de FIANARANTSOA I (Achats matériels pour Commune)

Montant engagé: 28 380 000.00

18. Numéro d’enregistrement : ENG201401170037

Objet. Engagement: Commune rurale d’IALANINDRO–LALANGINA (réhabilitation bureau Commune)

Montant engagé: 149 996 100.00

19. Numéro d’enregistrement: ENG201401169974

Objet. Engagement: Commune rurale AMBOLOMOTY (réhabilitation marché)

Montant engagé: 192 576 036.00

20. Numéro d’enregistrement: ENG201401169967

Objet. Engagement: Commune rurale d’AMBALABE-BEFANJAVA (Construction Bureau Commune)

Montant engagé: 125 027 108.00

21. Numéro d’enregistrement : ENG201401169741

Objet. Engagement: Commune rurale de MAHASOABE (réhabilitation bureau Commune)

Montant engagé: 144 915 780.00

22. Numéro d’enregistrement: ENG201401169567

Objet. Engagement: Commune rurale KIRANO–AMBALAVAO (Construction bureau Commune)

Montant engagé: 351 085 312.00

23. Numéro d’enregistrement: ENG201401169546

Objet. Engagement: Commune Urbaine FIANARANTSOA I (Réhabilitation bureau Commune)

Montant engagé: 494 817 296.45

24. Numéro d’enregistrement: ENG201401170062

Objet. Engagement: Commune rurale d’AMBOHIMAHAMASINA (Réhabilitation BMH)

Montant engagé: 396 492 444.00

25. Numéro d’enregistrement: ENG201401167457

Objet. Engagement: Commune rurale d’AMBALAVAO–Antananarivo Atsimondrano (Réhabilitation piste avec ouvrage)

Montant engagé: 198 817 201.00

26. Numéro d’enregistrement : ENG201401165311

Objet. Engagement: Commune Urbaine de SAMBAVA (Construction de l’Hôtel de ville)

Montant engagé : 190 000 000.00

27. Numéro d’enregistrement: ENG201401158372

Objet. Engagement: Commune rurale NOSY TSARARAFA (Construction bureau Commune)

Montant engagé: 99 527 950.00

28. Numéro d’enregistrement: ENG201401158334

Objet. Engagement: Commune Urbaine d’AMBALAVAO (Réhabilitation bureau Commune)

Montant engagé: 194 982 146.00

29. Numéro d’enregistrement: ENG201401158321

Objet. Engagement: Commune rurale EVATO (Construction bureau Commune)

Montant engagé: 118 871 641.00

30. Numéro d’enregistrement: ENG201401256058

Objet. Engagement: Commune rurale AMPITATAFIKA–ANTANIFOTSY (Aménagement et réhabilitation du Bureau de la Commune)

Montant engagé: 189 165 550.00

31. Numéro d’enregistrement: ENG201401158306

Objet. Engagement : Commune rurale TSARAHASINA (Construction Tsena)

Montant engagé: 127 846 880.00

32. Numéro d’enregistrement: ENG201401158383

Objet. Engagement: Commune rurale SANDRAVINANY (Réhabilitation bureau Commune/ Marché couvert)

Montant engagé : 98 512 890.00

33. Numéro d’enregistrement : ENG201401158400

Objet. Engagement : Commune rurale VOHIMASY (réhabilitation du Bureau de la Commune)

Montant engagé : 98 742 782.00

34. Numéro d’enregistrement : ENG201401158348

Objet. Engagement : Commune rurale ANJOMA (Construction bureau Commune)

Montant engagé : 359 852 012.00

35. Numéro d’enregistrement : ENG201401018285

Objet. Engagement : Commune rurale ANAHIDRANO - ANTSOHIHY

Montant engagé : 100 000 000.00

Dossier de Jeannot Ramambazafy – 06 avril 2017

Mis à jour ( Mardi, 18 Avril 2017 04:27 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Jirama Madagascar. Nahazo an’i Jaomiary Olivier Aimé ho Tale jeneraly vaovao hanarina, hono…

 

Sahondra Rakotoroalahy. Cette journaliste de la Tvm et Rnm nous a aussi quittés

 

Jeneraly Randriamahavalisoa Girard: vonona toa ireo nialoha azy, mandrapaha…

 

Claudine Razaimamonjy, signé Rolly Mercia: le pouvoir exécutif n’y a point mis ses empreintes…

 

SIF à Madagascar. Argent contre Travail pour 1.200 personnes à Antohomadinika

 

Nicolas Ratsimandresy Tvm. Nodimandry ny 20 Aprily 2017

 

Raharaha Claudine A&C. «Rahoviana no hisongadina tokoa izany atao hoe fanjakana tan-dalàna izany eto madagasikara?», hoy ny Kmf/Cnoe

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Océan Indien. Programme CRIMARIO: promotion de la connaissance de la situation maritime