]
Les quotidiens du 26 Apr 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Vie politique Dossier Claudine Razaimamonjy. Forts soupçons de crimes financiers de haut vol impliquant de hauts responsables du régime HVM.

Claudine Razaimamonjy. Forts soupçons de crimes financiers de haut vol impliquant de hauts responsables du régime HVM.

Claudine Razaimamonjy encore plein d'assurance à son arrivée à la chaine pénale anti-corruption

Le feuilleton A&C (Andriamandavy VII & Consorts) vient de prendre une nouvelle tournure. En effet, des gros bonnets piliers du régime HVM sont dans le collimateur de la Brigade anti-corruption. Les langues se délient, peu à peu, du côté des proches collaborateurs du Palais de Mahazoarivo. Ainsi, selon les murs qui ont des oreilles proches du dossier Claudine Razaimamonjy, sa déchéance entre dans un plan machiavélique du présent locataire d'Ambohitsorohitra. Cette mascarade d'enquêtes sur les subventions exceptionnelles détournées aurait été diligentée, en haut lieu, par des conseillers issus des clans rivaux de la même cravate bleue Hvm. Ce, afin de cibler deux membres de l'actuel gouvernement, à savoir: le Premier Ministre, Olivier Mahafaly, et le Ministre de l’Éducation nationale, Paul Rabary. Tous les deux, plus populaires et plus puissants que d’autres, figurent comme des prétendants favoris au trône en 2018. Impossible n'existe pas dans la IVème république de Hery sy Voahangy Mivady...


Qui a le plus d'influence sur qui et dans quel but exact?

Ainsi, des deniers publics d’un montant de dizaines de milliards d'ariary ont été détournés avec la complicité des hauts responsables dans les collectivités décentralisées. Durant une année, les preuves se sont accumulées contre la dame Claudine Razaimamonjy et ses réseaux mafieux: des documents prouvant l’existence de combines, de malversations et d'abus de fonctions. Ce, dans le cadre de l'octroi des marchés publics fictifs reposant sur des subventions exceptionnelles.


CLIQUEZ ICI

Depuis la soirée du vendredi 07 avril 2017, après la décision de la Chaine pénale anti-corruption de placer sous mandat de dépôt la renommée patronne de l'hôtel A&C Palace à Ivato (celui qui a sauvé le sommet de la Francophonie, l’établissement initial à Andohatapenaka ayant brusquement été laissé inachevé, après un semblant de construction de deux étages), de nombreux rebondissements dignes du scénario d’un film fiction, sont venus étoffer la trame du suspens.


Pour clore la garde-à-vue, les juges d’instruction de la Chaine pénale anti-corruption ont décidé de placer Claudine Razaimamonjy sous mandat de dépôt (MD) à la prison centrale d’Antanimora, en attendant son procès. Ayant entendu ce verdict, cette conseillère spéciale du président Hery Rajaonarimampianina est tombée dans les pommes jusqu’à s’évanouir. La procédure légale veut qu’il soit fait appel à des médecins avant de procéder à tout déplacement. Mais, comme par miracle, une ambulance était là, toute prête, et les avocats de l’accusée (pas encore coupable pour le moment), sûr de la protection de Monsieur le ministre de la Justice, Charles Andriamiseza, ont décidé de l’évacuer directement vers l’hôpital HJRA où elle est passée au scanner. Verdict: hypertension artérielle (« fiakaran’ny tosi-drà »).


Médicalement parlant, L’hypertension artérielle se définit par une élévation trop importante de pression dans les artères. En France, elle touche plus de 14 millions de personnes. Les causes:

L’hygiène de vie comporte des éléments susceptibles de faire augmenter la valeur de la tension artérielle:

Une alimentation riche en sel, et pauvre en fruits et légumes; une consommation trop importante d’alcool; la consommation excessive de réglisse; une activité physique insuffisante; un surpoids ou une obésité; le tabac; une vie stressante.

L’âge: le risque d'hypertension artérielle augmente avec l’âge et atteint 40% des personnes à 65 ans et 90% à 85 ans.

L’origine ethnique : les Antillais et les personnes originaires du sud de l’Asie sont plus susceptibles de développer une hypertension artérielle.

Les antécédents familiaux: le risque est plus élevé si des membres de la famille du patient ont eu ou ont une hypertension.


Il ne s’agit pas d’un cours de médecine mais il s’agit de prouver qu’une évacuation sanitaire à l’extérieur n’est pas une priorité absolue sinon, ce sera une manœuvre pour soustraire Claudine Razaimamonjy à la Justice malgache et montrer un mépris profond vis-à-vis des médecins spécialistes malgaches à Madagascar. En tout cas, cet évanouissement a été suivi quasiment en direct («Live») par les facebookers grâce aux photos et vidéos rapportant cet épisode, depuis le siège de la Chaine pénale anti-corruption sis aux 67 ha jusqu'à l'urgence de l'hôpital HJRA à Anosy Ampefiloha.


Je traduirais intégralement en français ses inepties indignes d'un Garde des Sceaux d'ici peu. Cela fera partie des poubelles de l'Histoire politique de Madagascar. Car, il est interdit d'oublier

Or, en contradiction avec la déclaration de mise en garde du syndicat des magistrats SMM -en réponse à la prise de position plus que prématurée du ministre de la Justice, Garde des sceaux de la république, Charles Andriamiseza-, et celle du Directeur général du BIANCO, le Sénateur Riana Andriamandavy VII, beau-frère de la dame Claudine, dresse un mur de résistance et ne compte plus reculer dans ses intentions de libérer à tout prix la sœur de son épouse. Cependant l'opinion publique, aussi bien nationale qu'internationale, loue les efforts de la Direction Générale de la BIANCO (Bureau indépendant anti-corruption) qui, pour une fois dans son histoire, révèle la face cachée de la planète Vérité, trop longtemps éclipsée par les abus en tous genres perpétrés les tenants du pouvoir actuel.

Siège du BIANCO Ambohibao, vendredi 20 Janvier 2017. Visite de courtoisie de SEMAntonio Sanchez-Benedito, Ambassadeur de l'UE à Madagascar. "L'Union européenne est prête à appuyer la lutte contre la corruption et le renforcement de l’État de droit à Madagascar", a-t-il déclaré au Directeur général, le magistrat Jean Louis Andriamifidy

En ce samedi 08 avril 2017, les rumeurs les plus folles circulent comme, par exemple, le limogeage immédiat du Dg du Bianco, le magistrat Jean-Louis Andriamifidy et, bien sûr, l’évacuation sanitaire vers l’île Maurice où il n’est pas besoin de visa d’entrée. Quoi qu’il en soit, une chose vient à l’esprit de la majorité des Malgaches: à l’approche de la Pâques (nous entrons dans la semaine sainte dans la religion chrétienne), les 99 jours sont écoulés pour ce régime qui se perd de plus en plus lui-même. L’heure est à Dieu de chasser tous les démons et autres entités maléfiques qui submergent le peuple malgache depuis près de quatre ans à présent.

Riana Andriamandavy VII? Sénateur Hvm, lui, n'a pas besoin d'autorisation et la loi il s'assied carrément dessus. Dans cette affaire Claudine Razaimamonjy, le Général Florens et le Colonel Ravoavy ont disparus complètement, comme s'ils n'avaient jamais existé. Et pourtant...

Ainsi, le compte à rebours a déjà commencé pour les partisans de la cravate bleue de Riana Andriamandavy VII. Pourquoi parler toujours de lui? Parce que l’ancien Premier ministre, Jean Omer Beriziky, ayant pris connaissance de la menée subversive que cet ancien président des jeunes Tim de Marc Ravalomanana et ancien ministre du Tourisme de la Transition devenu Sénateur Hvm, a rédigé le texte suivant:

« Les évènements actuels démontrent à quel point ce régime est instable. Pourquoi ne pas laisser le BIANCO faire son travail en toute indépendance, sans aucune pression? Un sénateur qui rameute les gens face à un organe chargé de la lutte contre la corruption ne respecte aucune éthique. Pourquoi n'utilise-t-il pas la tribune qui lui est dédiée? Il est triste de constater que le régime n'a aucune rigueur ni harmonie dans ses actions. La façon dont les tenants du régime prennent la défense d'une personne soupçonnée de corruption, fusse-t-elle la conseillère spéciale du Président de la République, et ce, au détriment de la justice n'est-elle pas une manière d'encourager la corruption? ».


Au premier plan, de gauche à droite, un trio sans Hery et Voahangy Mivady: Claudine Razaimamonjy, suivie de sa sœur Aimée, épouse du versatile Riana Andriamandavy (à droite). Au fond, en T-shirt rouge, Mamy Be, l'homme à tout faire à leur service, célèbre dans toute la ville de Fianarantsoa

Avec tous les antécédents et précédents laissés par cette équipe rajaonarimampienne en matière de gouvernance, il faut s’attendre à tout et au pire pour le peuple malgache. Mais l’heure du déclin approche, est proche. Ces créatures en sont-elles conscientes, au moins ? Pour l’heure, il ne nous reste plus qu'à… attendre et compter (A&C) et wait and see.


J'en avais déjà parlé dans mon livre: "Hery Rajaonarimampianina: les 100 jours d'un homme de pouvoir", publié en juillet 2014 (hélas épuisé), et qui narre les racines de ce que Madagascar vit actuellement et incontournablement.Tout cela est repris sans mon ouvrage "Madagascar 2014-2016: sous le sceau de Lucifer"

Bannière


Concernant donc cette Claudine Razaimamonjy, elle figure -avec ses "exploits" avec les surfactures à Iavoloha- aux pages 16 et 17. Plus de trois ans plus tard, les faits me donnent raison, sans prétendre être un "Jeannostradamus". Ce président élu sans parti, sans programme de développement bien défini, entouré d'apprentis politiciens qui ne pensent qu'à remplir leurs poches, se trouve, à cause justement de son entourage, à la croisée d'un chemin qui ne le mènera nulle part.

**********************


Quand Maurice Tsihiavonana pratiquait le journalisme dans le bon sens... (SUITE DE LA VIDÉO CI-DESSUS ICI)

Pour rappel, toujours utile pour les archives de l’Histoire, deux dossiers ont été déposés Chaine pénale anti-corruption, émanant de la branche territoriale du BIANCO à Fianarantsoa, suite à une doléance déposée et reçue en 2016. L’un concerne l’octroi de subventions exceptionnelles d’un montant de près de 150 millions d’Ariary pour l’année 2014 et de 200 millions d’Ariary pour l’année 2015 à la Commune rurale d’Ialananindro, dans le district de Fianarantsoa II, Région Haute Matsiatra. L’autre concerne la gestion de la subvention exceptionnelle de 150 millions d’ariary destinées à la Commune de Mahasoabe, district de Fianarantsoa. Cette somme devait servir à la réhabilitation du bureau communal.


Mais il existe aussi les 35 dossiers ci-après où le nom de Claudine Razaimamonjy est cité. Elles ont fait l’objet de subventions exceptionnelles et dans lesquelles le nom de Claudine Razaimamonjy est omniprésent. Mais elle n'est pas la seule dans ce système maffieux dénoncé depuis de longs mois déjà par plusieurs journalistes malgaches...


Il s’agit des subventions exceptionnelles –Communes– Exercice 2014, Compte 6514, Code ORDSEC 00-170-3-00000 /00617.66600000, Code SOA 00-17-0-410-00000/00-17-0-620-00000, Catégorie 4. C’est lors des enquêtes effectuées en 2015 par l’Inspection générale de l’État qu’ont été découverts toute une série de corruption de haut vol: détournement de deniers publics par tromperie sur la marchandise, abus de pouvoir, surfacturation et sans appel d’offres, sinon à sens unique... Tous les montants sont en ariary.

1. Numéro d’enregistrement : ENG201401271618

Objet. Engagement: Commune rurale ANALAVOARY (Site touristique Geysers) 2ème tranche

Montant engagé: 70 280 000.00

2. Numéro d’enregistrement: ENG201401255964

Objet. Engagement: Commune rurale ANKILIZATO (construction bureau Fokontany 18)

Montant engagé: 192 234 002.94

3. Numéro d’enregistrement: ENG201401258395

Objet. Engagement: Commune rurale IAVINOMBY VOHIBOLA (Tranompokonolona)

Montant engagé: 100 120 975.40

4. Numéro d’enregistrement: ENG201401258415

Objet. Engagement: Commune rurale SAHASINAKA (Réhabilitation Tranompokonolona)

Montant engagé: 174 149 142.60

5. Numéro d’enregistrement: ENG201401258494

Objet. Engagement: Commune rurale ALAKAMISY AMBOHIMAHA (Construction du marché)

Montant engagé: 159 969 252.81

6. Numéro d’enregistrement: ENG201401258504

Objet. Engagement: Commune rurale ANTONIBE (Construction bureau Commune)

Montant engagé: 198 816 096.00

7. Numéro d’enregistrement: ENG201401259597

Objet. Engagement: Commune rurale ANALAVOARY (Site touristique G.) titre-année 2014

Montant engagé: 199 600 000.00

8. Numéro d’enregistrement: ENG201401257665

Objet. Engagement: Commune rurale ANALALAVA (HIMO)

Montant engagé: 70 000 000.00

9. Numéro d’enregistrement: ENG201401256058

Objet. Engagement: Commune rurale AMPITATAFIKA–ANTANIFOTSY (Aménagement et réhabilitation du Bureau de la Commune)

Montant engagé: 189 165 550.00

10. Numéro d’enregistrement: ENG201401255898

Objet. Engagement: Commune rurale BEFANDRIANA NORD (Equipement de l’Hôtel de ville)

Montant engagé: 159 220 000.00

11. Numéro d’enregistrement: ENG201401259614

Objet. Engagement: Commune rurale ANKIRIRIKA MAMPIKONY (Aménagement de la Commune)

Montant engagé: 190 600 903.00

12. Numéro d’enregistrement: ENG201401251598

Objet. Engagement: Commune rurale TOAMASINA I (Travaux d’assainissement et d’entretien du canal d’évacuation Tanambao II)

Montant engagé: 54 890 116.00

13. Numéro d’enregistrement: ENG201401251512

Objet. Engagement: Commune Urbaine de Mahajanga I (Travaux de rénovation et réhabilitation Hôtel de ville)

Montant engagé: 196 521 140.47

14. Numéro d’enregistrement: ENG201401179839

Objet. Engagement: Commune rurale ANTANAMBAO ANDRANOLAVA (Mise en norme marché publique et construction bureau Commune)

Montant engagé: 192 528 095 000.00

15. Numéro d’enregistrement: ENG201401150376

Objet. Engagement: Commune Urbaine de BETAFO (Réhabilitation Tranompokonolona)

Montant engagé: 151 319 556.00

16. Numéro d’enregistrement: ENG201401175368

Objet. Engagement : Commune Urbaine ANTSIRABE (Réhabilitation bureau et achats matériels mobiliers)

Montant engagé: 166 315 680.00

17. Numéro d’enregistrement : ENG201401170150

Objet. Engagement: Commune Urbaine de FIANARANTSOA I (Achats matériels pour Commune)

Montant engagé: 28 380 000.00

18. Numéro d’enregistrement : ENG201401170037

Objet. Engagement: Commune rurale d’IALANINDRO–LALANGINA (réhabilitation bureau Commune)

Montant engagé: 149 996 100.00

19. Numéro d’enregistrement: ENG201401169974

Objet. Engagement: Commune rurale AMBOLOMOTY (réhabilitation marché)

Montant engagé: 192 576 036.00

20. Numéro d’enregistrement: ENG201401169967

Objet. Engagement: Commune rurale d’AMBALABE-BEFANJAVA (Construction Bureau Commune)

Montant engagé: 125 027 108.00

21. Numéro d’enregistrement : ENG201401169741

Objet. Engagement: Commune rurale de MAHASOABE (réhabilitation bureau Commune)

Montant engagé: 144 915 780.00

22. Numéro d’enregistrement: ENG201401169567

Objet. Engagement: Commune rurale KIRANO–AMBALAVAO (Construction bureau Commune)

Montant engagé: 351 085 312.00

23. Numéro d’enregistrement: ENG201401169546

Objet. Engagement: Commune Urbaine FIANARANTSOA I (Réhabilitation bureau Commune)

Montant engagé: 494 817 296.45

24. Numéro d’enregistrement: ENG201401170062

Objet. Engagement: Commune rurale d’AMBOHIMAHAMASINA (Réhabilitation BMH)

Montant engagé: 396 492 444.00

25. Numéro d’enregistrement: ENG201401167457

Objet. Engagement: Commune rurale d’AMBALAVAO–Antananarivo Atsimondrano (Réhabilitation piste avec ouvrage)

Montant engagé: 198 817 201.00

26. Numéro d’enregistrement : ENG201401165311

Objet. Engagement: Commune Urbaine de SAMBAVA (Construction de l’Hôtel de ville)

Montant engagé : 190 000 000.00

27. Numéro d’enregistrement: ENG201401158372

Objet. Engagement: Commune rurale NOSY TSARARAFA (Construction bureau Commune)

Montant engagé: 99 527 950.00

28. Numéro d’enregistrement: ENG201401158334

Objet. Engagement: Commune Urbaine d’AMBALAVAO (Réhabilitation bureau Commune)

Montant engagé: 194 982 146.00

29. Numéro d’enregistrement: ENG201401158321

Objet. Engagement: Commune rurale EVATO (Construction bureau Commune)

Montant engagé: 118 871 641.00

30. Numéro d’enregistrement: ENG201401256058

Objet. Engagement: Commune rurale AMPITATAFIKA–ANTANIFOTSY (Aménagement et réhabilitation du Bureau de la Commune)

Montant engagé: 189 165 550.00

31. Numéro d’enregistrement: ENG201401158306

Objet. Engagement : Commune rurale TSARAHASINA (Construction Tsena)

Montant engagé: 127 846 880.00

32. Numéro d’enregistrement: ENG201401158383

Objet. Engagement: Commune rurale SANDRAVINANY (Réhabilitation bureau Commune/ Marché couvert)

Montant engagé : 98 512 890.00

33. Numéro d’enregistrement : ENG201401158400

Objet. Engagement : Commune rurale VOHIMASY (réhabilitation du Bureau de la Commune)

Montant engagé : 98 742 782.00

34. Numéro d’enregistrement : ENG201401158348

Objet. Engagement : Commune rurale ANJOMA (Construction bureau Commune)

Montant engagé : 359 852 012.00

35. Numéro d’enregistrement : ENG201401018285

Objet. Engagement : Commune rurale ANAHIDRANO - ANTSOHIHY

Montant engagé : 100 000 000.00

Dossier de Jeannot Ramambazafy – 08 avril 2017

Mis à jour ( Lundi, 10 Avril 2017 17:40 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Jirama Madagascar. Nahazo an’i Jaomiary Olivier Aimé ho Tale jeneraly vaovao hanarina, hono…

 

Sahondra Rakotoroalahy. Cette journaliste de la Tvm et Rnm nous a aussi quittés

 

Jeneraly Randriamahavalisoa Girard: vonona toa ireo nialoha azy, mandrapaha…

 

Claudine Razaimamonjy, signé Rolly Mercia: le pouvoir exécutif n’y a point mis ses empreintes…

 

SIF à Madagascar. Argent contre Travail pour 1.200 personnes à Antohomadinika

 

Nicolas Ratsimandresy Tvm. Nodimandry ny 20 Aprily 2017

 

Raharaha Claudine A&C. «Rahoviana no hisongadina tokoa izany atao hoe fanjakana tan-dalàna izany eto madagasikara?», hoy ny Kmf/Cnoe

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Océan Indien. Programme CRIMARIO: promotion de la connaissance de la situation maritime