]
Les quotidiens du 19 Nov 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Editorial Articles Madagascar Sport auto. Jimmy de la FSAM and Co aggravent leur cas

Madagascar Sport auto. Jimmy de la FSAM and Co aggravent leur cas

Bravo les gars! En effet, il faut les féliciter car ils ont réagi exactement comme des coupables à qui il a été prêté un semblant de pouvoir. Et ils en ont abusé jusqu’à présent. Qui çà “ils”? Mais tout simplement Jimmy Rakotofiringa, président de la Fédération de sport automobile à Madagascar (FSAM) et son entourage immédiat ainsi que des dirigeants très avisés du club ACCT.

Article paru dans le quotidien Freenews avant l'intervention des copains proches du pouvoir, de Jimmy Rakotofiringa

Or, qu’attendait-on d’eux? Qu’ils acceptent que leurs comptes financiers pour l’année 2016, dont de l’argent venant de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), soient audités. Face à leur mépris, quatre licenciés de clubs ont déposé une plainte. Il s’agit de membres pilotes et/ou co-pilotes licenciés des deux plus grands clubs du sport automobile de Madagascar: la FMMSAM et l’ASACM. C’est alors que Jimmy and Co sont montés sur leurs grands chevaux et ont appelé à leur rescousse de hauts dirigeants dont les noms vous seront divulgués en temps voulu, hormis le Sénateur Hvm qui a repris ses esprits.... C’est à travers ces démarches qu’il a été découvert que Monsieur le donneur de leçon, Jimmy Rakotofiringa, n’était pas aussi clean qu’il voulait le faire paraître. Les documents suivants se passent de commentaires. Et il ne faut pas qu’il croit que le dossier est clos. Loin de là... Ignore-t-il le précédent Nivo Ratiarison dans le domaine de l’audiovisuel public?...

http://www.madagate.org/images/pics/2017/04/heloka1.jpg

AMBARA FA MELOKA signifie: EST DÉCLARÉ COUPABLE et NIVADIKA FITOKISANA veut dire A ABUSÉ DE LA CONFIANCE


CLIQUEZ ICI POUR LE DOSSIER ENTIER

En voulant gagner du temps, -pourquoi au fait?- Jimmy and Co ont soudainement frappé avec la “force” des lâches en interprétant à leur avantage le règlement intérieur. Je ne vais pas rentrer dans les détails de ce dernier.

Patrick Rabetrano, DTN (directeur technique national) et "représentant chargé de l'instruction". Et pourquoi pas un DTFN (directeur technique financier national) tant qu'ils y sont?

Seulement, les plaignants ont été signifiés qu’ils passeront en conseil de discipline (CODIS) le 29 mai 2017. Dans la foulée, le rallye Elf Michelin 2017 (19, 20, 21 mai 2017) était organisé et les plaignants y étaient tous engagés.

Et là, très mauvaise surprise! C’est à la veille du départ qu’ils ont reçu une notification les informant que leur licence de pilote étaient suspendues. Pour certains, l’huissier s’est même pointé à 5h et demie du matin. Quelle finesse, n’est-ce pas?


Rosa Rakotozafy, the right woman at the right place. BUT...

Contactée, Rosa Rakotozafy a fait de son mieux pour régler ce problème fâcheux pour le sport automobile à Madagascar. Rosa Rakotozafy est Directeur du Sport Fédéral (DSF) depuis mai 2014. Sportive de très haut niveau, il est plus que normal qu’elle possède l’esprit sportif et le “Fair-play” dans les veines. Vraiment la femme qu’il faut à la place qu’il faut. Déjà au courant du problème, elle avait planifié une rencontre dans son bureau de toutes les parties concernées par l’affaire, pour le lundi 22 mai 2017.

Teddy a reçu cette "notification de retrait à titre préventif" la veille du départ du rallye alors qu'il se trouvait au PC

Or, mise au courant de cet empêchement - vraiment de dernière minute- à participer au rallye Elf Michelin de dernière minute, elle est réellement tombée des nues et à contacter Jimmy Rakotofiringa qui, pour sa défense, a répondu qu’il n’était pas signataire de la note de signification de suspension. “Quand bien même, a répliqué alors Mme Rakotozafy, vous êtes le président de la FSAM. Laissez ces licenciés prendre part à ce rallye et nous nous verrons, comme prévu, lundi”.

La pire infamie: ce ne sont pas les licenciés plaigants seulement qui ont été sanctionnés mais tous les équipage. Et c'est signé Jimmy Rakotofiringa à le 19 mai 2017 à 19h 27mn. Chapeau!

Peine perdue pour le DSF Rosa qui était bien en attente, dans la soirée du vendredi 19 mai à l’hôtel Ibis à Ankorondrano: la sanction n’a pas été levée. Ainsi donc, faisant fi du “Fihavanana” bien malagasy et au nom d’un pouvoir emprunté, Jimmy Rakotofiringa et le club ACCT ont condamné des licenciés sportifs avant même qu’ils aient été jugés et malgré les recommandations du DSF du ministère de tutelle. Effectivement, ils ne sont pas encore conscients de ce que ce dernier acte va avoir comme retombées...

Henintsoa Rakotomanga, ancien de la STAR, signataire de la "notification de retrait à titre préventif", du club ACCT; et qui sera également le président du CODIS du 29 mai 2017

Pour l’heure, la guerre est déclarée, il n’y a pas d’autres termes, et la réunion du lundi semble être tombée à l’eau. La FSAM vient de déclencher un mécanisme qu’ils ne pourront pas maîtriser. Déjà, des perspectives se tournent vers le tribunal à Anosy pour savoir de quelle manière, monsieur le signataire de la notification de suspension a quitté la société STAR... Et qui cherche, trouve toujours.

Jean Todt, président de la FIA, et Sandy, co-pilote licenciée de la FMMSAM

Enfin, les sponsors des participants empêchés arbitrairement à concourir le week-end passé -quoi qu’ils disent-, ont été avisés et la FIA de Jean Todt également informée. Tout çà, parce que ces messieurs cherchent à gagner du temps pour procéder à l’audit de leurs comptes financiers. On ne peut pas laisser la gabegie, la corruption et  l'impunité régner trop longtemps en ce bas monde, au nom d'une ridicule "souveraineté" en dilapidant l'argent des autres. Sinon quel serait l'avenir du genre humain même?


Non, messieurs le temps n’effacera jamais les crimes commis et vous ne pourrez jamais trafiquer des comptes enregistrés et facilement authentifiés. Enfin, sachez que l’orgueil est un péché mortel. Quant à moi, ils pourront toujours m’attaquer pour diffamation publique. A condition, évidemment, qu’ils arrivent à prouver que tout ce que j’ai montré et écrit depuis -et que j’écrirais encore-, n’est qu’un tissu de mensonges.

Pour résumer les derniers développements de cette minable affaire qui ternit le monde du sport automobile à Madagascar, voilà: Sur on-ne-sait quel motif, le club ACCT a demandé à ce que les plaignants soient sanctionnés. Ce, sur une recommandation de Jimmy alias BB, président de la FSAM.

Il semble bien que ce sont les licenciés et les clubs qui déboursent le plus pour faire tourner la FSAM

Puis, dans la foulée, le président du club ACCT, bafouant le règlement, a fait voter en AG (Assemblée générale) une suspension de 5 ans pour les licenciés plaignants. Finalement, il a renoncé à cette sanction en AG car c'était contre le règlement. En effet, un club à tiré la sonnette en rappelant que l'AG n'a pas de pouvoir disciplinaire, mais voilà-t-il pas que Jimmy BB annonce qu’un comité de conseil de discipline (CODIS) sera mis en place. Lequel CODIS ne repose sur aucun fondement réel. Et devinez qui en est le Président. Tout simplement le signataire, membre du club ACCT.

A la vue de ces tableaux, un expert-comptable comme le Filoha Rajaonarimampianina constatera que quelque chose cloche dans ces tableaux. Et c'est le but, l'objectif d'un audit que d'expliquer tout cela


Et ils croient dur comme fer que ce tour de passe-passe très “ady gasy” passera inaperçu. A présent, on verra bien qui, exactement, aura “contribué au désordre incalculable”. Les licenciés plaignants qui ne demandent que plus de transparence de la part d’un élu, ou moi journaliste qui informe le public, ou ce président de la FSAM qui, lui-même n’est pas clean et a des antécédents en matière d’abus de bien sociaux et de détournement de fonds, justement?

Jeannot Ramambazafy – 21 mai 2017

 

Mis Ă  jour ( Lundi, 22 Mai 2017 05:32 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Hery Rajaonarimampianina. Grande manip’ avec la complicité du système de l’ONU

 

Madagascar Sport auto. Lanto Rajaonarison, énième victime de Jimmy Rakotofiringa

 

Madagascar Sport auto. Jimmy Rakotofiringa et sa volonté de tout escamoter

 

Antananarivo. 4è Festival mondial des Lémuriens, patrimoine national et amis à protéger

 

Grand Chancelier Etienne Ralitera. Qu’est-ce donc cette fonction qu’il a longtemps honorée?

 

InSPNMad. C’est la rentrée pour cette Université internationale professionnalisante

 

Antananarivo: Incendie du Rova, 22 ans déjà

 

NIAMBOHO NY GRAND CHANCELIER ETIENNE RALITERA

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter