]
Les quotidiens du 19 Nov 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Tourisme et Voyages Voyages Ivato, aéroport international: implacable témoignage d’un «Vazaha»

Ivato, aéroport international: implacable témoignage d’un «Vazaha»

Je suis un «Vahaza» (étranger, péjorativement blanc) et je tenais à vous donner un avis perso sur Ivato (Ndlr: l’aéroport international, la nuit du 22 août 2017). Je viens plusieurs fois par an à Tana et l’accueil à Ivato est l’un des plus désolants qu’il soit, et je voyage partout dans le monde! Je cite dans l’ordre:

– Enregistrement du visa où si l’on paye en ariary, le préposé fait la gueule car on ne paye pas en euros!

– Ensuite, passage à la police des frontières, où il y a toujours un Malgache qui vous propose de passer devant tout le monde, contre euros!

– Attente interminable des bagages, après 11h de vol! Dans un espace réduit et très chaud, surtout quand on débarque plus de 400 passagers, voire plus si il y a 2 gros porteurs à l’arrivée.

– Ensuite, passage de la douane, ou les douaniers affichent un large sourire motivé par la perception d’un billet de 5 ou 10 euros … Eh oui : si vous ne donnez pas, on ouvre les valises de 23 kg et ces messieurs cherchent la petite bête qui va vous énerver au plus haut point.

Et ensuite, après un dernier contrôle de police, la porte de sortie se présente devant vous … Porte ou le passage est compliqué car encombré des familles en attente de leurs familles à l’arrivée, mais aussi des premiers pickpockets et, enfin, des supposés et incontrôlés porteurs pénibles au possible et mal polis quand ils ne sont pas voleurs. Et pourtant quelques gendarmes sont présents! Mais on se demande pourquoi?

TONGA SOA (BIENVENUE) comme vous dites.

Ensuite il faut payer le parking. Normal: sauf qu’ici, il faut faire la queue au guichet pour avoir le ticket de sortie... Il n’y a que les bornes d’entrée qui fonctionnent.
J’ajoute qu’aucune des télévisions destinées aux informations des passagers ne fonctionnent, et cela depuis des mois.

Et après … après il faut rejoindre Tana dans la nuit noire puisque pas d’éclairage en espérant ne pas être attaqué par des fous furieux (Ndlr: entre la sortie de l’aéroport international et Talatamaty, l’éclairage public est totalement inexistant).

TONGA SOA comme vous dites.

Au fait, pas la moindre trace de l’extension ou modernisation annoncée l’année dernière, me semble-t-il?

23 août 2017

Lemarchand

Mis à jour ( Jeudi, 24 Août 2017 16:58 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Hery Rajaonarimampianina. Grande manip’ avec la complicité du système de l’ONU

 

Madagascar Sport auto. Lanto Rajaonarison, énième victime de Jimmy Rakotofiringa

 

Madagascar Sport auto. Jimmy Rakotofiringa et sa volonté de tout escamoter

 

Antananarivo. 4è Festival mondial des Lémuriens, patrimoine national et amis à protéger

 

Grand Chancelier Etienne Ralitera. Qu’est-ce donc cette fonction qu’il a longtemps honorée?

 

InSPNMad. C’est la rentrée pour cette Université internationale professionnalisante

 

Antananarivo: Incendie du Rova, 22 ans déjà

 

NIAMBOHO NY GRAND CHANCELIER ETIENNE RALITERA

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter