]
Les quotidiens du 19 Nov 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Vie politique Dossier Londres. Un bureau d’affaires cher loué plus qu’une ambassade de Madagascar

Londres. Un bureau d’affaires cher loué plus qu’une ambassade de Madagascar

Services office, 10 Greycoat Place, Victoria, Londres. Doté d’un parking souterrain donnant un accès direct à Victoria Street et le mont de Vauxhall, cet imposant bâtiment abrite des locaux de services bureautiques sur mesure. Directement au cœur du quartier gouvernemental de Londres, Il est situé à proximité des terminus des autobus de Victoria et de la station de métro de Parc St James.

Aucun drapeau malgache, aucune plaque d'ambassade à l'extérieur de l'immeuble. Cette photo a bien été prise par l'équipe de la présidence et non piquée sur Internet

Décidément, à beau mentir qui vient de loin. Seulement, Internet existe et les actuels dirigeants malgaches semblent tellement l’oublier que tout le système d’e-gouvernance de Madagascar est «Out of service» (y'a pas d'argent, il paraît).

Ah, le régime Hvm! On y rigole beaucoup, hein. Comme quoi, les affaires de l’État, pour eux, c'est du "kilalao" (jeu) et même du "kilalaon-jaza" (jeu d'enfants)... Et personne, surtout pas les contribuables malgaches payant ce voyage, ne sait combien ils sont à Londres. Mais ils sont nombreux, c'est certain. Visibles sur cette photo: Henry Rabary-Njaka, ministre AE; le Filoha; Olivier Rakotovazaha, sénateur; Guillaume Ravahimanana, député, Zafilahy Ying Vah, ministre des Mines et du Pétrole. A l'extrême-droite: Rose Tiana Muriel de la Tvm

Seule présence British, celle de Lord Young of Cookham (à gauche), Secrétaire commercial au Trésor sous l'actuel Premier ministre, Mathilda May. Cette photo est assez bizarre. Non?

Ainsi, alors que la lourde délégation malgache n’est pas encore rentrée au pays (elle fera encore un petit détour en Afrique du Sud après Londres), madagate peut vous révéler la vérité sur cette réouverture de l’ambassade de Madagascar. Ce, pour que le président Hery Rajaonarimampianina évite de s’embarquer dans un nouveau mensonge au peuple malgache qui paie tous ses voyages.


Fermée en 2011 pour cause de restriction de budget -et l’ancien ministre des Finances devenu président de la république en sait quelque chose-, cette « ambassade » est plus que ridicule, comparée à celle de Paris ou encore celles de Washington et Bruxelles ou au Canada, et surtout en regard des déclarations faites le 4 septembre 2017 dans la capitale britannique.


Premier plan: Milavonjy Philobert, député, le Filoha, Olivier Rakotovazaha, Henry Rabary-Njaka. Derrière: à g.: Lantoniaina Rasoloelison, ministre de l’Énergie; barbu, Général de corps d'armée Herilanto Raveloharison, inamovible et discret ministre de l'Économie et de la planification. No White. Where Lord Young of Cookham was?...

Une plaque à l'intérieur donc. On aurait dit que le Filoha dévoile une plaque de chambre de commerce comme en Israël. Mais sans champagne. Non?

Hery Rajaonarimampianina, Filoham-pirenena: «Cette réouverture marque l’ouverture de notre pays au monde». Nous devons faire connaître notre pays au monde entier. Londres est un point stratégique sur le plan diplomatique et économique mondial. Nous avons le devoir de donner plus d’informations et de communiquer davantage pour le développement de notre Nation».

Ah bon? Pourquoi tous les sites gouvernementaux malgaches sur Internet ne fonctionnent pas alors?


Henry Rabary-Njaka, ministre des Affaires étranges: «L’histoire de l’ambassade de Madagascar à Londres s’est réveillée. La réouverture de notre ambassade au Royaume Uni témoigne de la volonté de Madagascar à réaffirmer sa présence dans le monde. De même, l’événement marque les 200 ans de coopération entre les deux pays. C’est une stratégie bien ordonnée. Comme l’a toujours souligné le Président de la République, nous nous devons de renforcer notre présence dans les pays développés».

Rien à dire, ce gars-là est le champion du remplissage et du parler pour ne rien dire. Ou plutôt tellement trop dire qu’il en devient incompréhensible. A croire qu’il ne veut épater que lui-même qui n’en revient encore pas d’avoir été nommé chef de la diplomatie malgache. Et ce n'est pas en s'affublant de lunettes, pour se donner une contenance et pour se prendre au sérieux, que cet avocat parisien sera sérieux, compétent, efficace et crédible à son poste de haute responsabilité. Raison pour laquelle, sans doute, il a repêché l'ancien ministre du Tourisme limogé, Jacques Ulrich Andriantiana qui, lui, a fait des études diplomatiques. Celui-ci est maintenant Directeur de Cabinet de Monsieur le ministre Rabary-Njaka.

Bon, la réouverture de l’ambassade malgache à Londres, c’est formidable pour la paperasserie mais pourquoi pas encore d’ambassadeur? Tout simplement parce que la liste Voahangy a été «trafiquée» avant. Explication scoop.


Bien sûr que la Première dame avait déjà un nom en lice. Seulement, Béatrice Atallah, alors encore ministre des Affaires étrangères, a tout chamboulé. Et c’est la raison de son limogeage, c’est certain. Bien avant cette réouverture officielle, Stella, la fille de Rabeson Rolland Justet (qui travaille au Repermad à Paris), Secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale, s’est récemment mariée avec un des neveux de Béatrice Atallah qui, ensuite, l’a nommé (cadeau de mariage exceptionnel sans doute?) à cette "ambassade" pas encore réouverte. Il faut dire qu’il travaillait tout de même au MAE. Imaginez alors l’émoi en très haut lieu. Comment, on me coupe l’herbe sous les pieds? Boum! La belle Béa se retrouve limogée sans ménagement. Elle a vraiment intérêt à se faire petite la libano-malgache, désormais, hein? Et ne plus fréquenter ce cercle vicieux Hvm. Vraiment. Elle n’a donc pas retenu les leçons de ses parents?…

A présent, le neveu d’Atallah étant écarté sans coup férir (et je ne ris pas), qui sera ambassadeur à Londres (Chargé d’affaires ou Consul serait plus correct, vu le local). Quand nous saurons le nom, nous saurons le lien -de près ou de loin- avec qui… A moins que.

Le hall commun à tous les locataires

Un vaste choix de locaux personnalisables et une palette de services High Tech

Pour l’heure, la seconde aventure londonienne rajaonarimampienne se poursuit ce jour avec la tenue du second Forum UK/Madagascar sur le Commerce et les Investissement. Le premier a eu lieu le 15 novembre 2015 sans que le peuple malgache n’a ressenti un impact positif sur sa vie au quotidien, après les discours grandiloquents. Pour cette seconde édition, on verra bien. Pour le moment, ci-après le programme. Notons que l'ambassadeur à Madagascar, Timothy Smart, est comme son nom et il a fait le déplacement. Logique...

Jeannot Ramambazafy – 6 septembre 2017

Mis à jour ( Mercredi, 06 Septembre 2017 18:40 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Hery Rajaonarimampianina. Grande manip’ avec la complicité du système de l’ONU

 

Madagascar Sport auto. Lanto Rajaonarison, énième victime de Jimmy Rakotofiringa

 

Madagascar Sport auto. Jimmy Rakotofiringa et sa volonté de tout escamoter

 

Antananarivo. 4è Festival mondial des Lémuriens, patrimoine national et amis à protéger

 

Grand Chancelier Etienne Ralitera. Qu’est-ce donc cette fonction qu’il a longtemps honorée?

 

InSPNMad. C’est la rentrée pour cette Université internationale professionnalisante

 

Antananarivo: Incendie du Rova, 22 ans déjà

 

NIAMBOHO NY GRAND CHANCELIER ETIENNE RALITERA

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter