]
Les quotidiens du 19 Nov 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Accueil A la une Antananarivo. Villa Elizabeth: Dieu a voulu et veut que les mensonges étatiques soient révélés

Antananarivo. Villa Elizabeth: Dieu a voulu et veut que les mensonges étatiques soient révélés

Ne vous fiez surtout pas à ses airs de ménagère inoffensive

Si ce régime Hvm en décomposition -car dégageant une odeur pestilentielle (l’adjectif qui sied à cette peste qui joue à cache-cache)- pouvait envoyer à la maison de force de Tsiafahy ce Jésus ressuscité, il l’aurait bien fait. Mais c’est humainement impossible. Même avec des milliards de milliards de milliards de dollars américains. Aussi, toutes les conneries de ces charlatans seront découvertes jusqu’au moment où Dieu le Père sera excédé et, d’une pichenette («Indray mipi-maso»), jettera hors de ce pouvoir usurpé, ces apprentis sorciers qui détruisent tout le système économico-social d’une nation.

Andriambo­lolona Vonintsalama Sehenosoa de son nom complet? C’est la haute fonctionnaire qui a été nommée ministre des Finances et du Budget, en juillet 2017, par le filoham-pirenena Hery Rajaonarimampianina. Si son prédécesseur, Gervais Rakotoarimanana, (grand ami du filoha, pourtant) a démissionné, il y a bien eu une raison -sinon des tas de raisons- lui donnant raison. Andriambo­lolona Vonintsalama a été Directeur général du Trésor public à un moment et est très proche collaboratrice du Hery vaovao lorsque celui-ci a été ministre des Finances et du Budget durant toute la transition 2009-2013. Ce qui n'a pas empêché son limogeage en 2015 par qui l'on sait (ICI). C’est dire que c’est une femme du sérail de la haute finance à Madagascar. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Sous ses airs de ménagère inoffensive (attention, je n'ai jamais dit femme de ménage, hein! Mais qui sait? Il y a ménage et ménage...), elle sait manipuler aussi bien les gens que les faits. Elle a été frappée depuis longtemps de la baguette Hvm (Haute Velléité Mensongère).


En ce qui concerne l’affaire villa Elizabeth (cela s’écrit Elisabeth en français), au côté de son collègue chargé des projets présidentiels, l’inamovible et interchangeable Benjamina Ramanantsoa Ramarcel (de 2011 à nos jours, il a été ministre des Transports, puis ministre du Tourisme, ensuite re-ministre des Transports, enfin actuellement, ministre auprès de la Présidence en charge des Projets Présidentiels, de l'Aménagement du Territoire), elle avait affirmé ne pas avoir été mise en courant de l’existence de la vente du terrain. C'était le 31 octobre 2017. Madame, il ne faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages. Par ailleurs, depuis la  loi 2008-014 portant sur le domaine privé de l'Etat, des Collectivités Décentralisées et des personnes morales de Droit public, l’annulation de cette vente par arrêté ministériel est nul et n’a aucun effet devant la justice en cas de litige ou de contestation. Andriambo­lolona Vonintsalama, qui a annoncé cet arrêté ministériel, va-t-elle encore oser dire qu’elle ignore aussi cette loi-là? Quant au Benjamina, il a déclaré que « le président de la république a eu vent de l’affaire et qu’il les a mandaté pour y trouver une solution ». No comment.


En matière de lois, justice et tribunaux, seules les preuves écrites originales comptent. Elles ont été révélées, le 10 novembre 2017, par Serge Zafimahova, représentant autorisé de la famille du Pr Zafy Albert. Faut-il encore que je vous explique les choses? Bon, pour résumer, c'est l'histoire d'un terrain appartenant à l’État malgache qui a été vendu par des personnages -vendus également- pour une bouchée de pain. En principe, les service des domaines publics est incontournablement au courant. Mais il semble que non car, ensuite -la meilleure-, c'est le même État malgache (en l'occurrence le ministère des Finances et du Budget, ici) qui est allé quémander une portion de ce terrain pour y construire u bâtiment. Incredible but true! A présent, interpréter, interpréter, il en restera toujours quelque chose. Mais une chose est sûre er certaine: dans cette affaire aussi nauséabonde qu’un village du Moyen Âge envahi par le bacille Yersinia pestis, Dieu a voulu et veut (fait en sorte quoi) que les mensonges étatiques soient révélés. Et il en sera de même pour leurs mensonges, abus de pouvoir et confiscation du choix populaire réel en 2018. Puis, Dieu se fâchera pour de bon. Pour l’heure, voici les preuves transmises par Serge Zafimahova aux journalistes. Peu les ont publiées. Ce n’est pas grave, Dieu m’a chargé de le faire pour vous. Retenez bien les dates et les noms.

CESSION A TITRE GRATUIT HEIN? EN VERTU DE QUI ET DE QUOI? CAR MÊME LA GRATUITE A UN PRIX DE... FOLIE

Donation? Que le grand cric me croque, dirait le capitaine Haddock. Plus qu'une vacherie c'est une authentique diablerie

Jeannot Ramambazafy – Photos: Harilala Randrianarison

Mis à jour ( Dimanche, 12 Novembre 2017 07:47 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Madagascar Sport auto. Lanto Rajaonarison, énième victime de Jimmy Rakotofiringa

 

Madagascar Sport auto. Jimmy Rakotofiringa et sa volonté de tout escamoter

 

Antananarivo. 4è Festival mondial des Lémuriens, patrimoine national et amis à protéger

 

Grand Chancelier Etienne Ralitera. Qu’est-ce donc cette fonction qu’il a longtemps honorée?

 

InSPNMad. C’est la rentrée pour cette Université internationale professionnalisante

 

Antananarivo: Incendie du Rova, 22 ans déjà

 

NIAMBOHO NY GRAND CHANCELIER ETIENNE RALITERA

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Antananarivo. Quand la Jirama tue la production dans tous les domaines