]
Les quotidiens du 19 Nov 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Editorial Madagate Affiche Nice, 14 juillet 2017. Mino Razafitrimo ne tombera jamais dans l’oubli

Nice, 14 juillet 2017. Mino Razafitrimo ne tombera jamais dans l’oubli

Mino Razafitrimo, née Rakotomalala

La fête nationale française 2017 a fait écho au terrible attentat perpétré il y a un an jour, pour jour, sur la promenade des Anglais, lors du traditionnel feu d'artifice. Il y a eu 86 morts (dont la Malgache Mino Razafitrimo, née Rakotomalala) et plus de 434 blessés. C'est dans ce contexte que l’actuel président de la république, Emmanuel Macron, a pris la direction de la Baie des Anges, en compagnie des anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande et du Prince Albert II de Monaco, pour rendre hommage aux victimes de cette attaque terroriste.

La ville de Nice a inauguré, le jeudi 8 juin 2017, un monument temporaire en mémoire des victimes de l’attentat de Nice qui avait donc tué, le 14 juillet 2016, 86 personnes et blessé 434 autres. L’ouvrage, érigé dans l’attente de la création d’un monument définitif, est situé dans les jardins de la villa Masséna, près de l’hôtel Le Negresco, sur la promenade des Anglais, où s’est déroulé l’attentat. Les noms des victimes ont été disposés afin de reconstituer un cœur.

Le Président de la république, Emmanuel Macron
« Le 14 juillet 2016 nous rappelle le prix de la Liberté »

Extraits de son discours: « (…) La puissance publique c'est cette somme d'hommes et femmes qui protègent, qui secourent. Il y a des moments où l'engagement humain dépasse l'engagement professionnel. Ils furent le visage de cette France qui se tient à vos côtés. Ils incarnent la Nation, ils sont en première ligne dans cette lutte contre le terrorisme. Au delà de ce moment de deuil et d'émotions, ce que je vous dois, ce que nous vous devons, c'est de poursuivre inlassablement cette lutte contre le terrorisme. Ce que veuillent les assaillants, c'est simplement de nous voir pleurer. Nous répondrons par la lutte sans merci contre le terrorisme. Partout. En continuant à agir, en prenant des mesures nécessaires. En protégeant nos valeurs, notre état de droit, l'amour de nos libertés. Furieusement. Nous devons à nos morts ce combat sans merci... C'est pourquoi notre combat est un combat de chaque jour, inlassable. C'est le combat économique et social pour que le fanatisme ne puisse plus croître. C'est un combat moral de civilisation que nous menons. La mort abominable des nôtres doit nous renforcer pour mener ce combat sans aucune complaisance. Nice, ce carrefour de langues et de cultures, cette ville d'arts et d'écrivains. L'histoire de Nice, c'est le monde entier, c'est cette ouverture. C'est pourquoi ce combat qui est le nôtre ne sera jamais un combat de la fermeture, du repli, de la bêtise. Un combat qui nous fera oublier d'où nous venons. Votre dignité a rendu cela possible (…) ».

18h16. Lecture des noms des 86 victimes

Les noms (et âge) des 86 victimes de l'attentat de Nice sont lus pendant qu'ils sont inscrits sur une fresque formant un cœur, l'emblème du soutien aux victimes.

Les enfants de l'école de L'Escarène peignant des galets en bleu blanc rouge

21 h 05. Juste avant la lecture de textes, le film "86 Galets sur l'Himalaya" (court métrage de 8 mn) a été diffusé sur la promenade du Paillon. Il relate l'expédition menée par 16 marcheurs azuréens pour porter sur le toit du monde 86 galets tricolores portant chacun le nom d'une victime du 14 juillet. Parti le 27 juin, le groupe a déposé les pierres le 11 juillet 2017 au sommet du Stok Kangri dans l'Himalaya, en Inde, à 6.153 mètres d'altitude. Le projet a été entièrement porté par Noël Smara, un agent hospitalier niçois.

****************

Mariage le 24 octobre 2009 à Nice

****************

www.madagate.org

Mis à jour ( Lundi, 17 Juillet 2017 10:18 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Madagascar Sport auto. Lanto Rajaonarison, énième victime de Jimmy Rakotofiringa

 

Madagascar Sport auto. Jimmy Rakotofiringa et sa volonté de tout escamoter

 

Antananarivo. 4è Festival mondial des Lémuriens, patrimoine national et amis à protéger

 

Grand Chancelier Etienne Ralitera. Qu’est-ce donc cette fonction qu’il a longtemps honorée?

 

InSPNMad. C’est la rentrée pour cette Université internationale professionnalisante

 

Antananarivo: Incendie du Rova, 22 ans déjà

 

NIAMBOHO NY GRAND CHANCELIER ETIENNE RALITERA

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Antananarivo. Quand la Jirama tue la production dans tous les domaines