]
Les quotidiens du 19 Nov 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Editorial Articles Antananarivo. Villa Elizabeth Affair. Oh my God: it is very shocking!

Antananarivo. Villa Elizabeth Affair. Oh my God: it is very shocking!

Sir Robert Townsend Farquhar (14 Octobre 1776 – 16 Mars 1830)

Rappel: le 23 octobre 1817, Sir Robert Townsend Farquhar, gouverneur britannique de l’île Maurice, signe le premier traité britannico-malgache. De par ce traité, Radama I, fils et successeur du grand roi Andrianampoinimerina, reçoit des Britanniques le titre de Roi de Madagascar. Il s’engage à supprimer l’esclavage et les Britanniques lui promettent des compensations.

Villa Elisabeth (Elizabeth en anglais). Il s’agit du nom de l’ancienne résidence britannique à Antananarivo. Baptisée Elisabeth en l'honneur du couronnement, le 2 juin 1953, de la Princesse Elizabeth Alice Louise, devenue, dès lors, Sa Très Gracieuse Majesté Elizabeth II, Dei Gratia Regina, Reine du Royaume-Uni. La villa Elisabeth, par la suite, aura été la résidence officielle des ministres des Affaires étrangères malgaches, en souvenir du premier traité international signé par l’État de Madagascar, le 23 octobre 1817, avec le Royaume- Uni. Elle a été mise à disposition du Chef de l’État et premier Président de la IIIème république de Madagascar, le Professeur Zafy Albert durant et après son exercice du pouvoir.

Le régime HVM, aussi inculte que vénal, n'a, en aucun cas, tenu compte de la dimension historique de cette Résidence. Le pire et le plus scandaleux, pour ce régime de parvenus et arrivistes avides de sous, aura été de procéder à l'expropriation du Vieux Sage au chapeau de paille («satroka penjy») au moment même de la commémoration du jubilé historique du Bicentenaire de ce premier traité international signé par l'ancienne puissance et l’État malgache dont le HVM est, malheureusement, le dépositaire actuel.

De gauche à droite: Sir Timothy Laurence et la Princesse Anne suivi du couple Hery et Voahangy Rajaonarimampianina, à la cathédrale anglicane Saint Laurent d'Ambohimanoro, le 23 octobre 2017. Au programme: l’épitre aux Romains (14, 16-19) et l’évangile selon Saint Jean (13: 12-15, 34-35). Des versets qui appellent, les fidèles à œuvrer pour la Paix, la Prospérité, la Fraternité et l’Amour. Ah bon? On ne dirait pas avec ce qui se passe à Madagascar au plus haut sommet de cet État (de délabrement)

La Princesse Anne Elizabeth Alice Louise, occupant la douzième place dans l’ordre de succession au trône britannique, fille unique du Prince Philippe, Duc d’Édimbourg, et de la Reine d’Angleterre dont le nom honore ce domaine de l’État malgache, a été en déplacement officiel à Madagascar dans le cadre de ce jubilé. Aussi, cette sordide «Affaire Villa Elisabeth» (ICI) déshonore non seulement l’État malgache, mais constitue aussi une preuve de manque de sens de l’État de ceux qui gouvernent la Grande île de l’océan Indien actuellement.

Un curé de l’Église d'Angleterre à Antananarivo (l’église anglicane) a déclaré en privé, donc sous couvert de l’anonymat: «Même durant la messe d'action de grâce du jubilé à la Cathédrale St Laurent, un murmure se faisait déjà entendre que nous allions encore vivre scandale sur scandale avec nos partenaires». That’s it but, oh my God, it is very shocking! Elle doit bien se poser des questions Sa Très Gracieuse Majesté, la Reine Elizabeth II, à propos de ce drôle de cadeau de jubilé... Non?

Palais d’État d'Iavoloha, 23 octobre 2017. La fille unique de la Reine Elizabeth II -qui a quitté le pays le 26 octobre 2017- a été élevée au rang de Grand-Croix de 2è classe de l'Ordre national de Madagascar

Le président Hery Rajaonarimampianina peut tout stopper et redonner à ce lieu, son aura et sa dimension inaliénable de patrimoine culturel et historique de Madagascar. Le monde entier attend son geste, quel qu’il soit. En passant, et pour sa culture personnelle (au Hery vaovao), il doit savoir que la princesse Anne n’est pas une princesse comme les autres. En effet, elle est le premier membre de la famille royale d’Angleterre à avoir eu affaire avec la justice: en 2001, elle fut condamnée à une amende de 400 livres pour excès de vitesse, et en 2002 à payer 500 livres à cause d'un de ses chiens qui a agressé un enfant. Les Britanniques se moquent volontiers de son franc-parler, de ses chutes spectaculaires (à cheval ou à pied) et de ses choix vestimentaires (Source: Wikipédia).

Jeannot Ramambazafy - Dimanche 29 octobre 2017

Mis Ă  jour ( Lundi, 30 Octobre 2017 08:44 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Madagascar Sport auto. Lanto Rajaonarison, énième victime de Jimmy Rakotofiringa

 

Madagascar Sport auto. Jimmy Rakotofiringa et sa volonté de tout escamoter

 

Antananarivo. 4è Festival mondial des Lémuriens, patrimoine national et amis à protéger

 

Grand Chancelier Etienne Ralitera. Qu’est-ce donc cette fonction qu’il a longtemps honorée?

 

InSPNMad. C’est la rentrée pour cette Université internationale professionnalisante

 

Antananarivo: Incendie du Rova, 22 ans déjà

 

NIAMBOHO NY GRAND CHANCELIER ETIENNE RALITERA

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Antananarivo. Quand la Jirama tue la production dans tous les domaines