]
Les quotidiens du 22 Jun 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Editorial Articles Madagascar Enawo. Décision scandaleuse d’un régime de mendiants orgueilleux

Madagascar Enawo. Décision scandaleuse d’un régime de mendiants orgueilleux

Décidément, la population malgache -qui forme la Nation- est tombée bien bas avec ce président de la république aux antipodes de la bonne gouvernance et de toutes notions de pragmatisme et de réalisme.


70 pompiers Réunionnais arrivés à Antananarivo et obligés de quitter Madagascar!

Un responsable auprès du Service départemental d’incendie et de secours (SIDS) de La Réunion a confirmé, le 9 mars, lors d’un point-presse que son service est mobilisé pour secourir les sinistrés du cyclone Enawo à Madagascar. En effet, 70 personnes composées de trois détachements d’intervention, de secours et d’une mission d’appui à la sécurité ont été envoyées à Madagascar avec 4 tonnes de matériels pour les victimes.


Suivre la Vidéo de la Radio freedom expliquant brièvement les missions de ces 70 pompiers à Madagascar.

Les 70 pompiers Réunionnais étaient arrivés à l’aéroport d’Ivato à Antananarivo et voulaient rejoindre directement la partie Nord-Est du pays. Grande fut la surprise en apprenant qu’ils ont été obligés de retourner chez eux avec leurs 4 tonnes de matériels destinés aux sinistrés.

Selon nos sources, le gouvernement malgache aurait exigé que toutes les aides soient déposées à Antananarivo à la disposition de l’administration étatique. Exigence réfutée par le responsable du SIDS, car ces pompiers auraient jugé que l’exigence imposée par l’autorité malgache risque d’entraver l’accomplissement de leurs missions.

Le cyclone Enawo a engendré des dégâts considérables. Le bilan est lourd, plus de 100 morts et de 350 000 sinistrés dans tout Madagascar. Le Bureau National de la Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) est complètement dépassé. Les sinistrés sont à l’attente des aides mais le gouvernement malgache est absent. Une délégation dirigée par la Coordinatrice résidente du PNUD avec l’UNICEF et le PAM était déjà venue aider les sinistrés dans le Nord-Est de Madagascar.

Le gouvernement n’a pas de solution concrète pour faire face à cette situation. Le président Hery Rajaonarimampianina et son gouvernement multiplient les tournées visitant les régions sinistrées et exprimant des messages de réconfort à l’endroit des victimes. Selon ces populations victimes, les aides de la part du gouvernement sont insignifiantes. « Les échéances électorales arrivent, c’est normal que le gouvernement gesticule », affirment des observateurs de la société civile.

Pas d'aides financières pour le PM Olivier Mahafaly

Suite à cet incident diplomatique, il n’y a pas de déclaration officielle du gouvernement français. Un simple communiqué relatif au passage du cyclone Enawo est publié sur le site web de l’Ambassade de France à Madagascar: « La France présente ses condoléances aux familles des nombreuses victimes du cyclone Enawo, qui a frappé Madagascar … Des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées ou sont sinistrées. Les dégâts matériels sont importants, notamment dans le nord de l’île, et les conséquences en matière de sécurité alimentaire extrêmement préoccupantes. La France exprime sa solidarité avec les populations affectées et les autorités de Madagascar et se tient prête à lui apporter une aide matérielle. »


15 mars 2017

latransparence.net créé le 09 février 2017

*****************


Pour répondre au passage « le gouvernement malgache aurait exigé que toutes les aides soient déposées à Antananarivo à la disposition de l’administration étatique », il ne faut plus parler au conditionnel, c’est la stricte vérité. Car certains membres de la communauté internationale ont contribué à ce monopole d’État en allant déposer leurs dons à la… Primature de Madagascar sise à Mahazoarivo, Antananarivo. Aux antipodes des sinistrés qui risquent, dès lors, de ne rien voir venir de sitôt. Autres preuves en photos et textes extraits de communiqués de presse.

Antananarivo, le 15 mars 2017 - La cérémonie de remise de dons pour les sinistrés du cyclone ENAWO a eu lieu à la Primature entre le Gouvernement et le Système des Nations Unies (SNU) à Madagascar. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des réponses communes du SNU au cyclone Enawo qui a causé des dégâts et pertes importants le long de sa trajectoire du Nord-Est au Sud-Est du pays, en passant par la Capitale. Le montant total des dons remis au gouvernement par le SNU s’élève à 8,3 millions USD. Ces dons sont composés de médicaments, de trousses sanitaires d'urgence, de vivres, d’articles humanitaires ainsi que de fournitures et du matériel pour les opérations de secours venant des agences du Système des Nations Unies dont l'UNICEF, la FAO, le PAM, l'OMS, l'UNFPA.

Le PNUD et l’OCHA financeront une partie des besoins en appui logistique pour acheminer ces articles humanitaires dans les meilleurs délais. Une partie de ces dons a été importée et une autre partie provient des stocks de contingence des agences onusiennes à Madagascar en réponse à une partie des besoins prioritaires de la population affectée par le cyclone. Ces dons remis à la primature viennent s'ajouter aux précédentes donations des kits d'hygiène, des vivres et des matériaux déjà octroyés aux sinistrés, la semaine dernière après le passage du cyclone.


 

Palais de Mahazoarivo, 15 Mars 2017Quarante cinq millions d’ariary en nature à titre d’aide alimentaire en réponse humanitaire à la situation d’urgence, ont été offerts au Gouvernement malgache par la Chine, suite au passage du cyclone Enawo qui a récemment frappé Madagascar. Il s’agit d’une remise officielle qui s’est tenue auprès du bureau du Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier, en présence de l’équipe du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes dont Venty Thierry, le secrétaire exécutif, est à la tête. L’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Populaire de Chine, Mme Yang Xiaorong, y a représenté son pays.

C’est tout ce que je mettrai sur madagate.org en matière de dons venus de par-ci et par-là. Je me refuse à cautionner des actions et gestes qui se répèteront chaque année, tant qu’une sorte de plan Marshall ne sera pas réalisé à Madagascar, en ce qui concerne des solutions pérennes contre, par exemple, les inondations qui finiront par venir à bout de toutes les digues entourant la Capitale malgache.


Amis Chinois et indo-pakistanais (et même malgacho-malgaches au pouvoir): remblayez, remblayez, il en restera toujours quelque chose.


Quant à la décision du gouvernement français ci-dessus, elle fait suite au décret malgache suivant, une semaine après les ravages d'Enawo, surtout dans le Nord-Est de la Grande île de l'océan Indien:


Dossier de Jeannot Ramambazafy – 16 février 2017

Mis à jour ( Jeudi, 16 Mars 2017 08:32 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagascar. Parti Hvm: nouveau slogan comique

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

France. Aina Kuric, députée élue LREM dans la Marne

 

Alasora. Remise de dons par ITEC Alumni Madagascar à l’EPP Ambohimarina

 

Madagascar. Le Père Pedro Opeka dénonce le scandale de l'indifférence face à la misère

 

Madagascar Justice et Etat de droit. L’UMRF monte au créneau

...

 

Hery Rajaonarimampianina. Mitohy ny vesatra hitsaràna azy aoriana kely ao…

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Naivo Rahamefy: Un réalisateur pionnier de la TVM s’est envolé pour toujours

 

Antsiranana. 1er Salon consacré à l’Emploi basé sur la Recherche